Le brossage des dents présente une utilité essentielle, celle de l’élimination de la plaque dentaire. Un bon brossage prévient aussi les caries et autres petits désagréments dentaires qui vous conduisent toujours chez le dentiste.
Toutefois, la réussite de cette action si simple et basique passe par deux conditions essentielles, à savoir l’adoption de la bonne technique de brossage, puis le bon choix des instruments utilisés à cette occasion.
Plus de détails dans les développements qui suivent :

Les brosses à dent à privilégier

Que l’on opte pour la brosse à dent manuelle ou la brosse à dent électrique, il est capital de privilégier les poils de brosse souples et les têtes de petite taille.

La souplesse des poils de brosse à dent sert essentiellement à préserver les dents de gestes trop agressifs durant le brossage, mais aussi à sauvegarder l’intégrité de la gencive, muqueuse sensible et à éviter que les emails ne se décollent du collet de la dent. On parle alors de mylolyses.

L’exigence d’une petite tête de brosse s’explique quant à elle par l’accessibilité qu’elle offre afin de pouvoir atteindre les zones postérieures de la dentition.

La différence entre brosse à dent manuel et brosse à dent électrique se trouve essentiellement dans le fait que la seconde travaille d’elle-même et assure les bons gestes de brossage des dents.

Pour la brosse à dent manuelle, les résultats sont les mêmes à part le fait qu’il faudra la manipuler dans le bon sens en privilégiant les mouvements rotatifs.

Il faudra alors faire en sorte que les poils de la brosse puissent effectuer un massage des gencives et que la brosse passe de la gencive aux dents pour bien prévenir l’apparition de plaque dentaire au niveau de la base des dents, mais aussi au niveau des interstices dentaires.

Comme le précise le docteur Evelyne Rattier, chirurgien dentiste à Paris 15, si les “gencives sont en bonne santé, elles ne doivent pas saigner !”

La bonne technique de brossage

Pour être efficace, le brossage requiert de garder la bouche entrouverte à chaque arcade brossée et ce, afin de ne rater aucun coin de la dentition.

Il doit se faire de manière systématique ce qui amène à commencer le plus souvent par la dernière molaire en incluant bien la face intérieure de l’arcade dentaire, puis la face extérieure sans oublier la face qui sert à la mastication.

On ne doit pas non plus occulter le brossage de la langue, notamment sa face en contact avec les aliments.

Dans toute cette procédure, il faudra accorder plus d’importance à la justesse des gestes plutôt qu’à leur intensité.

La bonne durée de brossage

Se brosser les dents doit prendre en moyenne 3 minutes. Le geste se fait 2 à 3 fois au quotidien, après chaque repas et se veut être essentiel le soir, avant le coucher.

Pour le choix du dentifrice, il faut savoir que la présence de fluor en quantité dans la composition du produit apparaît comme le facteur principal d’un bon produit d’hygiène bucco-dentaire.

A lire également : Techniques pour blanchir ses dents.