Aujourd’hui, tout ce que l’on souhaite, c’est ne faire qu’un avec la nature. Il y a des millénaires que les Égyptiens et les autres civilisations antiques ont découvert les bienfaits des plantes. On redécouvre cette générosité aujourd’hui à travers la phytothérapie.

  • Le guide de la phytothérapie au quotidien
  • Manuel de phytothérapie écoresponsable: Se soigner sans piller la planète

La phytothérapie, qu’est-ce que c’est?

Aujourd’hui, il existe différentes méthodes curatives ayant recours aux bienfaits de mère Nature. Figure parmi elles, la phytothérapie. Il s’agit d’une médecine douce. Elle propose aussi bien des remèdes curatifs que des solutions préventives contre certaines maladies. En général, elle vient compléter la performance de la médecine classique. Mais contrairement à l’allopathie, la phytothérapie fait appel aux médicaments fabriqués à partir de plantes. Ces médicaments sont bien entendu réglementés dans de nombreux pays comme la France.

Qui peut exercer le métier de phytothérapeute?

La plupart du temps, un phytothérapeute est un médecin avec un diplôme en bonne et due forme. Cependant, d’autres corps de métier peuvent exercer le rôle de phytothérapeute, tel que le pharmacien. D’autres professionnels de santé qui ont aussi choisi la spécialisation en phytothérapie peuvent proposer des soins à base de plante.

Que soigne la phytothérapie?

La phytothérapie est une médecine qui peut effectivement traiter de différents troubles et maux. On peut notamment citer les problèmes liés à la digestion, à la circulation ou au sommeil. Divers remèdes existent aussi pour lutter contre les troubles allergiques, les problèmes de peau ou encore le stress. En revanche, la phytothérapie n’est pas utilisée pour soigner le cancer ou d’autres maladies tout aussi graves. De ce fait, on veillera à bien consulter un médecin avant d’utiliser ou de consommer les produits de phytothérapie.

Comment sont utilisées les plantes?

Les racines, les fleurs, les feuilles ou les tiges des plantes sont autant de parties utilisées pour extraire les soins en phytothérapie. Tout dépend de là où se situe le principe actif utile à la guérison. Différentes opérations sont donc nécessaires pour préparer les remèdes, à savoir le masque, la poudre, la macération ou l’infusion. En effet, il convient de souligner que l’emploi des médicaments obtenus dépend de la prescription du médecin. Il peut passer par voie externe ou consommer par voie interne, tout comme l’homéopathie et l’aromathérapie.

  • Phytothérapie - Le livre de référence pour se soigner au naturel - De abcès à zona
  • Plantes médicinales & Tempéraments - Aux sources d'une phytothérapie traditionnelle