Partir en Israël pour faire du tourisme est une aventure humaine qui marque pendant longtemps. Ce pays n’est pas seulement la terre que foulent des millions de croyants pour suivre les chemins menant vers les origines de leur foi. C’est aussi et surtout une destination qui abrite de nombreuses merveilles naturelles et des sites historiques atypiques. Israël est également riche de sa culture colorée qui rassemble des peuples ouverts aux autres. Voici les meilleures étapes d’une visite touristique dans ce pays.

Jérusalem, une vieille ville à découvrir absolument

Votre visite touristique en Israël pourrait débuter par Jérusalem, une vieille ville considérée comme le berceau des religions. Cela se comprend, car que vous soyez religieux ou non, vous serez marqué par l’ambiance spirituelle qui s’y dégage.

Ne manquez pas la belle église du Saint-Sépulcre qui reçoit des pèlerins depuis le IVe siècle. Il parait que c’est en ce lieu que la résurrection du Christ s’est déroulée. C’est pourquoi les chrétiens s’y rendent en grand nombre chaque année. Les musulmans pourront aussi raffermir leur foi à Jérusalem en se rendant au Dôme du Rocher qui date de 691. Ce chef-d’œuvre de l’architecture islamique, lieu où Mahomet serait monté au ciel, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Certains pieux seraient tentés d’aller se lamenter devant le mur des Lamentations qui est l’endroit le plus saint de la foi juive.

Jérusalem est véritablement la ville à visiter pour retrouver les traces des plus grands personnages cités dans les livres saints.

Massada, une étape incontournable

Partez vers les bords de la Mer Morte, à partir de la côte méditerranéenne, pour découvrir Massada. Il s’agit d’une étape incontournable de la visite d’Israël.

Pour atteindre ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous aurez à grimper en téléphérique. L’histoire dit que 1000 rebelles juifs ont préféré se suicider à Massada plutôt que d’affronter les Romains dans une bataille perdue d’avance. Pour avoir une vue merveilleuse sur la Mer Morte, prenez position au niveau du palais d’Hérode.

À propos de la Mer Morte, beaucoup de touristes s’y jettent de bon cœur pour des parties de baignade. Si vous faites comme eux, évitez d’avoir trop la tête sous l’eau, car c’est l’une des mers les plus salées au monde. Après, vous serez suffisamment détendu pour contempler les quelque 1000 variétés de plantes qui poussent dans les environs. Soyez sûr d’être marqué pendant longtemps par les souvenirs issus de cette étape.

Cap sur Tel-Aviv, la ville blanche

Que serait une visite touristique en Israël sans un passage à Tel-Aviv ? Cette cité a vraiment tout pour plaire, d’où la nécessité de la découvrir de fond en comble pendant quelques jours.

Surnommée la ville blanche, Tel-Aviv n’a absolument rien à voir avec la très religieuse Jérusalem. C’est un endroit où la modernité est palpable, notamment le long du boulevard Rothschild bordé de plusieurs bâtiments blancs. Le surnom « ville blanche » attribué à Tel-Aviv vient d’ailleurs de la blancheur de ces bâtiments. On trouve dans cette cité de nombreux cafés dans lesquels règne une bonne ambiance. Si vous aimez les œuvres artistiques, vous pourrez découvrir de belles collections d’art contemporain en mettant les pieds dans les musées, comme celui du Musée d’Art. Côté gastronomique, plusieurs restaurants sont ouverts dans la ville et permettent de déguster une variété de plats traditionnels et méditerranéens. Pour rencontrer des gens sympathiques, foncez au parc Hayarkon qui est le poumon vert de cette cité joyeuse. Et si vous souhaitez vous détendre, il suffit de vous rendre sur l’une des nombreuses plages de Tel-Aviv. De belles surprises vous attendent dans la capitale diplomatique d’Israël.

Découverte du désert du Néguev

Les passionnés d’histoire, de randonnée et de paysages atypiques devraient absolument partir à la découverte du désert du Néguev, un endroit fabuleux. Si vous y êtes, profitez pour voir le cratère de Ramon qui n’est pas l’œuvre d’un météore comme le pensent certaines personnes. Il s’agit en fait d’une forme géologique appelée Makhtesh qu’on ne trouve que dans le Néguev et en Égypte, dans le Sinaï.

À cette étape, beaucoup de touristes ne manquent pas de se rendre au parc national de Timna, un lieu impressionnant qui se trouve à proximité des montagnes d’Eilat. Ils en profitent aussi pour passer du temps dans les ruines archéologiques de la ville de Beersheva, sur le site de Tel Be’er Sheva qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. D’autres se font plaisir en se baladant sur le dos d’un chameau avant de savourer un bon repas traditionnel.

Séjour à Saint-Jean-d’Acre

Sur la côte nord d’Israël, vous serez accueilli dans la vieille ville portuaire de Saint-Jean-d’Acre, ou Acre, par des habitants très respectueux. Vous devez accorder de l’importance à cette étape si vous voulez faire un voyage dans l’histoire.

Dans cette ville, vous verrez des choses qui vous feront comprendre qu’il y a eu une succession de peuples et de cultures. En effet, les traces des Romains, Israélites, Arabes et Grecs sont visibles à Acre. Des tunnels construits au XIIe siècle permettent d’entrer dans cette vieille ville et de s’imprégner de l’univers des Templiers. Tous ceux qui viennent dans ce coin d’Israël font tout pour découvrir la forteresse Hospitalière qui date du XIe siècle. Ce fut le siège de l’ordre monastique hospitalier pendant la deuxième croisade, de 1191 à 1291.

Après avoir vu des choses très chargées en histoire, vous méritez de vous détendre en allant au bain turc-musée Hammam Al-Basha. Et pour vous nourrir, le personnel de l’un des petits restaurants de la ville serait heureux de vous accueillir.

Des sites merveilleux à voir à Galilée

Dans cette ville, il serait bon de commencer votre visite dans le parc national de Korazim. Vous découvrirez des traces de la cité de Korazim qui fut maudite par Jésus. C’est l’une des villes anciennes les mieux préservées. Vous y verrez plusieurs antiquités ainsi que des pierres que la roche volcanique a noircies. La synagogue en pierre basalte, qui date du IVe siècle est l’une des plus belles ruines de ce site.

Si vous aimez les aventures sportives, vous en aurez pour votre compte à Galilée. Par exemple, des sentiers ont spécialement été tracés pour la randonnée, comme c’est le cas du chemin Yam L’Yam qui veut dire en hébreu « de mer à mer ». Celui-ci permet de relier la Méditerranée à la Mer de Galilée, un parcours sur lequel se dressent de magnifiques et variés paysages. Si vous avez une préférence pour les activités aquatiques, comme le rafting, les rapides de Kfar Blum, sur le fleuve du Jourdain, sont à votre disposition. 

Visite du plateau du Golan

Agrémentez votre séjour en Israël en visitant le plateau du Golan dont la somptuosité est frappante ! Il est situé au nord du lac de Tibériade. Lorsque vous y arriverez, vous pourrez essayer l’ascension du mont Hermon qui est le plus élevé d’Israël, avec un sommet culminant à 2814 m. Si vous êtes en hiver, vous aurez la possibilité de faire du ski. Mais les touristes préfèrent plus s’y rendent en été, car les options en matière de divertissement sont plus nombreuses pendant cette saison. Et l’activité la plus plébiscitée est la randonnée. L’un des gros avantages de ce site est qu’on peut se positionner à certains endroits pour avoir des vues exceptionnelles sur des pays voisins, comme la Syrie et le Liban. Lors de la visite du plateau de Golan, profitez pour vous rendre au parc national de Gamla où vous pourrez découvrir des ruines et observer divers animaux comme les vautours.

Un passage obligé à Bethléem

Entre Israël et la Palestine se dresse un mur. À l’un de ses côtés se trouve la mythique ville de Bethléem qui est aussi un haut lieu de la religion chrétienne. De nombreux édifices religieux qui ne datent pas d’aujourd’hui attisent la curiosité des visiteurs. C’est le cas de la basilique de la Nativité qui a été construite au IV siècle, sous le règne de l’empereur romain Constantin 1er. C’est l’endroit où Marie aurait mis Jésus au monde. Cette basilique est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et fait partie des plus vieilles églises au monde. Si vous y arrivez, allez jusqu’à la grotte de Lait, là où Marie se serait réfugiée quand le Massacre des Innocents se déroulait. Pour rappel, les soldats d’Hérode avaient pour ordre de tuer tous les enfants juifs de sexe masculin. Une tradition arménienne informe qu’une goutte de lait serait tombée sur le sol pour blanchir l’intérieur de la grotte. À Bethléem, vous aurez l’occasion de découvrir le quotidien des Palestiniens.

Un séjour à Haïfa

Au sud d’Acre, la ville portuaire de Haïfa vous accueille. La capitale du nord est surplombée par le mont Carmel qui est un lieu sacré pour les chrétiens et les juifs. À cet endroit, vous pourrez emprunter la promenade Louis, qui est longue de 400 m, pour bénéficier d’exceptionnelles vues panoramiques sur Haïfa et sa baie, ainsi que sur Acre et les monts de Galilée un peu plus loin.

Lorsque vous reviendrez dans la ville, ne manquez pas de vous rendre au marché aux puces de Haïfa si vous tenez à revenir de votre périple avec de bons souvenirs. Pour évacuer toutes les émotions fortes nées des choses incroyables que vous avez vues, offrez-vous quelques minutes de détente dans l’une des plages de la cité. Et pour vous remplir le ventre, vous n’aurez aucun mal à trouver un bon restaurant dans lequel sont servis des plats locaux ou venant d’ailleurs.

Un tour à Eilat

Pour goûter au mieux les délices de la baignade et de la mer lors de votre séjour en Israël, l’étape d’Eilat doit particulièrement vous intéresser. Vous aurez la possibilité de passer du bon temps à la Mer Rouge qui, comme son nom ne l’indique pas, est toute bleue. En fait, son nom vient d’un type d’algue qui lui donne des teintes rougeâtres lors de sa floraison. Vous serez dans les meilleures conditions pour profiter de la Mer Rouge si vous partez à la grande station balnéaire d’Eilat. C’est en effet l’endroit idéal pour faire de la plongée et découvrir les récifs de la barrière de corail. Vous pourrez nager aux côtés des dauphins et pratiquer une multitude de sports nautiques. À partir d’Eilat, il est possible d’avoir de magnifiques vues sur l’Égypte et la Jordanie. Pour cela, il suffit de se lancer à la conquête du sommet du mont Yoash.