Même si ce sont les femmes qui développent plus le cancer du sein, quelques cas ont été détectés chez des hommes. Il s’agit d’une tumeur maligne dont la guérison est possible, et même avec rémission, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune trace de la maladie après le traitement. Notez que c’est seulement le dépistage du cancer qui confirme qu’une personne est atteinte ou pas de la maladie. Toutefois, il y a quelques signes qui permettent de la reconnaitre.

Présence d’une boule et des ganglions

Le cancer de sein se signalant le plus chez la femme, il est recommandé à la gent féminine de faire un diagnostic précoce. Car si la pathologie est détectée tôt, le traitement pourrait être moins lourd. La palpation des seins est une pratique conseillée pour repérer éventuellement un problème dans la poitrine. En cas d’antécédents familiaux, il est prudent de se rendre à l’Institut national du cancer pour un examen clinique, en espérant que cela n’aboutira pas à dépister le cancer.

L’un des signes qui devrait vous alerter est la présence d’une boule ou d’une masse dans un des seins. Cette boule, ou masse n’est généralement pas douloureuse. Sa consistance est dure. En outre, ses contours sont irréguliers. Très souvent, on a le sentiment qu’elle est comme fixée dans le sein de la patiente.

Aussi, faites un dépistage systématique si vous sentez la présence de ganglions durs au niveau de l’aisselle, sous le bras. Il peut en avoir un ou plusieurs, ce qui peut indiquer que le cancer du sein s’est propagé aux ganglions axillaires. Comme la boule dans le sein, ces ganglions ne sont pas douloureux en général.

Changement de la peau du sein et du mamelon

Si vous êtes atteint du cancer du sein, une anomalie que vous pouvez constater est le changement de la peau du sein concerné et celle du mamelon. Cela peut être perçu par une rougeur, une rétraction, un œdème ou un aspect de peau d’orange. Au niveau du mamelon ou de la zone qui l’entoure (l’aréole), on constate souvent un changement de coloration, ainsi qu’un écoulement ou un suintement. La maladie peut même engendrer un changement notable de la forme des seins.

Autres signes à ne pas négliger

Une personne atteinte du cancer du sein peut développer d’autres symptômes à ne pas négliger. Il y en a qui se signalent au niveau du sein. Par exemple, il est possible d’y ressentir une chaleur importante. En outre, un œdème et une rougeur peuvent être remarqués dans les environs du sein touché.

Si la maladie n’est pas diagnostiquée après l’apparition des signes cités plus haut, le mal s’aggravera. Alors que quand le cancer du sein est à un stade avancé, il a tendance à se propager vers d’autres parties du corps. Cela fait ainsi naitre d’autres symptômes qualifiés de tardifs et le taux de survie risque d’être faible. C’est pourquoi il est conseillé de faire le nécessaire pour que le dépistage se fasse à un stade précoce. La personne atteinte pourrait se plaindre de maux de tête. Aussi, elle court le risque d’avoir une vision double et de souffrir de faiblesse musculaire. Lorsque le cancer de sein augmente, l’état de santé de la patiente peut davantage se dégrader avec un essoufflement fréquent, une toux dérangeante et une accumulation de liquide autour des poumons, un problème de santé appelé épanchement pleural. En plus de cette panoplie de signes imposant un traitement du cancer en urgence, s’ajouteront des nausées, une perte d’appétit aboutissant à une perte de poids et une jaunisse. Il est également bon de noter que des douleurs osseuses sont ressenties quand le cancer prend de l’ampleur.

Lire aussi : Comment avoir de gros seins ? Des techniques pour avoir une forte poitrine