L’application d’un masque permet de nourrir profondément les cheveux et de restructurer la fibre capillaire. Mais pour obtenir le résultat escompté, il est recommandé de prendre certaines précautions. Voici quelques conseils à suivre à cet effet.

Utiliser le type de masque de cheveux le plus adapté

Avant d’appliquer un masque capillaire, assurez-vous que sa formulation convient à la sécheresse et à l’épaisseur de cheveux. Par exemple, il est bon de mettre un masque au karité en vue de traiter les longueurs de cheveux abimés. Mais il est déconseillé à opter pour un tel masque quand on a une fibre capillaire trop fine.

Ce qu’il faut faire pour être sûr d’utiliser le bon masque pour lisser les cheveux est de connaître sa typologie capillaire. C’est un passage obligé, car cela permet de savoir quels produits choisir pour bénéficier des bons actifs.

Faire un dosage parfait

Pour réaliser un bon traitement, faites attention au dosage du masque pour lisser les cheveux. Ce qui est recommandé est de ne pas aller au-delà de 2 à 4 noisettes. Arrêtez de mettre le masque sur vos cheveux lorsque la fibre parait humide, comme si un léger film s’y est posé. Évitez surtout qu’elle ait un aspect crémeux ou blanchâtre, car c’est le signe que le masque est mis en excès.

Pas d’application sur le cuir chevelu

C’est seulement sur les longueurs de cheveux que s’applique le masque. Le cuir chevelu doit être évité. Il existe toutefois des masques spécifiques permettant de traiter le cheveu à la racine. C’est le cas des élaborations à base de menthe poivrée ou de glycérine qui ont des vertus calmantes.

Bien rincer à la fin

Après l’application du masque, prenez soin de bien rincer les cheveux. Les traces du produit doivent disparaître pour éviter que la poussière et les résidus s’accrochent sur la fibre capillaire. Si vous avez des cheveux fins ou abîmés, vous pouvez ajouter dans l’eau de rinçage quelques gouttes de shampooing.