Danse de couple rapide à trois temps, la valse viennoise favorise le développement de la discipline et de la rigueur. Il s’agit également d’une activité physique, car elle sollicite le bras, les abdos, le dos et les jambes. Aussi, la dépense énergétique est satisfaisante quand on s’y adonne. Si vous êtes intéressé par la valse viennoise, découvrez ce qu’il faut faire pour bien la pratiquer.

La nécessité de suivre des cours pour apprendre la valse viennoise

Grâce à des spécialistes, vous pouvez suivre des cours dans le but de maîtriser la valse viennoise. Il en existe plusieurs types. Si vous connaissez déjà les principes de base de ce type de danse, vous pouvez vous perfectionner en vous faisant encadrer par un professeur particulier. Vous avez aussi la possibilité de prendre part à des cours privés de valse viennoise. À cet effet, vous intégrerez un groupe composé de personnes qui a la même passion que vous. Prendre des cours de valse à domicile est une autre possibilité. Cette option permet évidemment de recevoir les leçons de valse à la maison. Et vous pouvez bénéficier de l’enseignement de façon individuelle ou en couple.

Les postures idéales

Aussi importante que l’étude des pas, l’adoption de certaines postures est impérative dans l’apprentissage de la valse viennoise. En général, les partenaires sont face-à-face en veillant chacun à être légèrement décalé sur sa propre gauche. Il est nécessaire aussi d’avoir les pieds parallèles et de faire en sorte que le pied droit se retrouve entre les pieds de son partenaire. Quand on pratique la valse viennoise, on s’arrange pour ne pas avoir les genoux pliés ni totalement tendus. On prend une posture qui leur permet d’être plus flexibles et d’être à même de se mouvoir facilement.

Pendant un cours particulier de danse consacré à la valse viennoise, le professeur demande aux danseurs de faire l’effort de se tenir droit par eux-mêmes. Ils ne doivent donc pas chercher à rester en équilibre en prenant appui sur leur cavalier ou cavalière. Si vous êtes débutant, sachez que dans ce type de valse, chacun doit regarder vers l’extérieur du couple, en visant le dessus de l’épaule du partenaire.

Les vertiges apparaissent très souvent quand on valse en général. Pour les éviter, vous pouvez choisir un point précis dans la salle et le fixer le plus longtemps possible à chacun des tours exécutés. Une autre stratégie est d’avoir les yeux bien fixés devant vous afin de laisser le décor tourner autour de vous. Si vous mettez celle-ci en pratique, veillez à ne rien regarder en particulier. Notez que ces techniques anti-vertiges ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Il est mieux de toutes les tester pour savoir laquelle vous convient le plus. Une chose est sûre, la sensation de vertige ne disparaitra pas la toute première fois que vous expérimenterez une de ces méthodes. C’est au fur et à mesure qu’elle s’estompera.

Pour être un bon danseur ou danseuse de valse viennoise, vous gagnez à respecter les bonnes postures et à vous exercer régulièrement. Vous ne devez surtout pas sécher les cours.