La location de voiture pour voyager en Islande

L’Islande est un pays nordique qui attire nombre d’aventuriers venant des quatre coins du monde et les français ne sont pas en reste ! Il y a quelques années déjà, le journal Le Monde parlait des chiffres du tourisme en Islande en termes de millions. C’est certain que ses paysages sauvages, ses volcans et ses maisons colorées, entre autres merveilles, font rêver. Côté pratique, la voiture est généralement le meilleur moyen de visiter cette île, qui fait un peu plus de 100 000 km2 de superficie mais qui a énormément de petits coins magnifiques et reculés où les transports publics n’ont pas accès. Ici nous allons voir quelques conseils en termes de conduite en Islande, de location de voiture et d’itinéraire pour un voyage en mode road trip.

Se déplacer en Islande

Tout d’abord, étant donné que c’est une île relativement éloignée du continent, le moyen le plus simple pour s’y rendre est de prendre l’avion. Bien que quelques autres aéroports existent, la plupart des vols low-cost atterrissent à Reykjavik, qui est la capitale du pays. C’est aussi pratique d’arriver directement dans cette ville car c’est là que la population islandaise est concentrée et donc où vous trouverez le plus de magasins, de culture et de restaurants. Vous pourrez aussi récupérer le véhicule que vous avez loué à l’avance sur Internet (réserver au préalable est la meilleure façon d’avoir de bons prix). Si vous souhaitez louer local, le site guidetoisland vous permettra de trouver ce qu’il vous faut. De manière générale, la voiture est le meilleur moyen de se déplacer en Islande car les transports publics ne sont pas disponibles partout sur l’île. Au cas où vous ne souhaitez pas conduire, il existe aussi des voyages touristiques organisés en minibus. Néanmoins, avoir votre propre véhicule vous permettra d’aller à votre rythme et d’explorer ce qui vous intéresse, voire sortir un peu des sentiers battus. À savoir aussi que l’Islande a une route principale, appelée route n°1, qui fait le tour de l’île et est goudronnée. Certaines routes secondaires ne le sont pas forcément et il faut donc rouler plus prudemment. De manière générale, le réseau routier est bien indiqué, il sera donc facile de suivre votre itinéraire.

Location de voiture

Le type de véhicule que vous choisirez dépendra de la saison durant laquelle vous souhaitez partir. En été, il n’y a pas de soucis à se faire et une voiture traditionnelle fera très bien l’affaire, pour autant que vous ne souhaitiez pas trop vous éloigner des axes principaux. Par exemple, si vous faites un premier voyage en privilégiant la route n°1. C’est plutôt pendant les autres saisons, et en particulier en hiver, qu’il faut opter pour le 4×4 et avoir un minimum d’expérience sur des routes enneigées ou moins praticables, cela s’appliquant aux arcs secondaires plutôt qu’à la route n°1. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir un itinéraire prévu à l’avance pour savoir sur quel type de terrain vous allez vous aventurer et orienter votre choix du véhicule de location. Pour obtenir de bons prix et pouvoir évaluer différents modèles, pensez à faire un tour sur le site comparatiflocationdevoiture afin d’explorer vos options en termes de destination, de fournisseur et d’assurance. À noter que la location de voiture en Islande se fait uniquement à partir de 20 ans, mais qu’il est préférable d’avoir 23 ou 25 ans, selon les fournisseurs, pour louer un 4×4. Et n’oubliez pas de faire attention aux moutons !

Source : Pexels

Idée d’itinéraire

Il y a quelques incontournables comme la visite de Reykjavik, ou voir une cascade (vous aurez du choix), un volcan et se baigner dans le fameux lagon bleu. Pour un premier road trip en Islande, il est conseillé de commencer dans la capitale, puis de vous rendre au lagon bleu, qui est à quelques kilomètres. Puis, en empruntant la fameuse route n°1 direction Est, arrêtez-vous aux alentours de Skògar. Vous pourrez y voir la superbe cascade Skogafoss, mais aussi un des plus célèbres volcans au nom difficilement prononçable lorsque l’on ne parle pas cette langue scandinave : l’Eyjafjallajökull. Ensuite, prenez la route de Vìk pour vous rendre sur la plage de sable noir de Reynisfjara, où se trouvent également les restes d’un avion de l’armée américaine qui s’est écrasé sur cette plage dans les années 1970. Puis, c’est direction les fjords de l’Est. Attention, renseignez-vous à l’avance selon votre itinéraire car certaines routes ne sont autorisées qu’aux 4×4, par exemple la route pour rejoindre le fjord Mjóifjörður. Ensuite, roulez vers le nord pour visiter Húsavík, un village portuaire, et le lac Myvatn, non loin du cratère d’un volcan. Tous ces paysages sont surprenants et beaux à la fois et il est souvent nécessaire de prendre la voiture pour s’y rendre. En retournant direction Ouest, la péninsule de Snaeffellsnes est un must car vous aurez l’occasion de visiter une ferme viking, en apprendre plus sur les ancêtres des islandais, mais aussi de voir la ville de Stykkishólmur et un parc national. Puis enfin, de retour dans la province de la capitale. Voilà donc quelques idées pour un premier voyage en voiture en Islande avec des arrêts très typiques, que vous pouvez bien entendu modifier à votre guise !

Vous êtes donc paré en ce qui concerne le road trip en Islande, mais n’hésitez pas à faire davantage de recherches pour trouver l’itinéraire et le véhicule de location qui conviendra à votre séjour. Quoi qu’il en soit, cette terre nordique saura vous fasciner et il n’est pas surprenant de voir des touristes s’arrêter au milieu de nulle part pour admirer la nature et profiter du paysage.