Principalement, le mannequin est sollicité dans le but de poser pour des photos ou défiler pour le compte de grandes marques. Seuls les meilleurs mannequins sont recontactés pour d’autres activités. Il est donc important de bien connaitre les règles du jeu afin de pouvoir s’en sortir dans ce métier qui est hautement compétitif.

En général, la plupart des mannequins sont formés sur le tas. Mais il existe des formations qui permettent d’être au top. Il est important de les considérer pour s’améliorer, d’autant plus que cette profession est de plus en plus réglementée.

Quelle formation suivre pour devenir mannequin ?

Il est très important de savoir qu’en principe, il n’y a pas de formations particulière, ni aucun diplôme ne sont impératifs pour devenir mannequin. Dans ce milieu, pour connaitre du succès, il faut chercher à se faire remarquer par un chasseur de têtes ou se faire embaucher par une agence de mannequinat. À cet effet, de nombreuses démarches doivent être entamées afin d’augmenter ses chances. C’est le cas de la réalisation d’un book avec un photographe qui travaille dans la mode et de la participation à des concours de mannequins. Vous penserez certainement à démarcher les agences. Dans ce cas, faites très attention pour ne pas vous faire arnaquer. Le mieux est de vous renseigner sur la réputation des agences de mannequinat que vous rencontrez. Pour éviter des surprises désagréables, vérifiez qu’elles sont reconnues par le SYNAM (Syndicat national des agences de mannequins).

Même si l’obtention d’un diplôme n’est pas une obligation pour travailler en tant que mannequin, il est bon de penser à votre reconversion en suivant un cursus supérieur. Vous disposerez ainsi d’un diplôme qui vous sera d’une grande utilité quand vous ne serez plus sur les podiums. Pour votre reconversion, pensez à rester dans le secteur de la mode en passant un Bac pro Métiers de la mode – vêtements et ensuite un BTS Design de mode, textile et environnement.

Quelles compétences avoir pour exercer en tant que mannequin ?

Sans certaines compétences, vous ne pourrez pas être un brillant mannequin. Il est très important par exemple que votre talent photogénique soit une évidence. En outre, vous devez avoir des capacités à « vous vendre » et faire montre d’une bonne résistance physique et nerveuse. Un mannequin de qualité doit être disponible et ponctuel. Sachez que les horaires sont lourds et très souvent décalés.

Généralement, le mannequin travaille dans une agence. Il est envoyé par un bookeur ou une bookeuse à des castings selon les exigences du client. Le mannequin arrive sur les lieux en possession de son book, c’est-à-dire de la collection des photos qui mettent plus en valeur son travail. Pour le juger, on se base principalement sur des critères de taille et de mensuration, et aussi sur sa photogénie, son charisme et son élégance naturelle.

Il est nécessaire d’avoir une hygiène de vie rigoureuse quand on exerce le métier de mannequin. La persévérance et la patience sont nécessaires pour gravir les échelons. Avant qu’un mannequin soit sollicité par les marques de haute couture, il défile d’abord pour des chaines de vêtements, pose pour des catalogues de vente par correspondance ou participe à des publicités de la grande distribution.

Débouchés et évolution du métier de mannequin

Très souvent, quand les agences font appel à des mannequins, il y a beaucoup de candidats pour très peu de places. Il leur est donc conseillé de concilier cette activité qu’ils aiment tant avec une autre carrière professionnelle. Si vous avez suivi une bonne formation de mannequin, vous pouvez créer votre réseau. Mais on le sait, le rêve d’un top-modèle est d’avoir une notoriété internationale. Pour cela, il faut être très actif dans le milieu et convaincre par son talent. Une reconversion dans un domaine connexe est possible après 30-35 ans.

A lire aussi :