Pourquoi privilégier la lingerie en coton ?

On trouve toutes sortes de lingerie fine aux rayons sous-vêtements femmes. Les pièces se distinguent entre elles par leur design, mais aussi le textile de confection. Pour beaucoup, le coton rime avec sous-vêtements ordinaires, mais d’un confort inégalable. Heureusement, aujourd’hui, il existe plusieurs gammes de lingerie en coton originale sous toutes ses coutures.

Quels avantages d’acheter de la lingerie fine en coton ?

Le coton est une matière naturelle. La presque totalité de peaux, allant des plus sensibles aux normales, tolère parfaitement ce textile. C’est l’une des raisons pour laquelle les lingeries en coton se vendent plus facilement que d’autres. Loin d’être une matière classique, le coton se décline aujourd’hui dans divers modèles de lingerie fine pour celles qui recherchent le confort avant tout. Une autre qualité du coton est d’éviter la manifestation des allergies et des irritations lorsqu’il entre en contact avec la peau et les muqueuses. D’où l’intérêt de la lingerie en coton surtout pour les peaux irritables. À défaut de coton, on peut se tourner vers d’autres fibres végétales comme la soie, la laine ou la viscose de bambou.

Quels sous-vêtements en coton acheter ?

Les marques font en sorte de mélanger le coton à d’autres fibres, parfois synthétiques, pour varier les plaisirs. En effet, le coton n’est pas utilisé pour toutes les pièces qui composent chaque élément de lingerie, aussi bien le slip que le soutien-gorge. Il arrive que l’extérieur soit en dentelle ou en tulle. Cependant, la zone de la lingerie en contact avec les parties intimes est couverte de tissu en coton. C’est ainsi que l’on obtient de la lingerie à la fois sensuelle et confortable. Par exemple, un slip pourra être en dentelle, mais le fond est confectionné en coton 100 %. C’est valable pour d’autres sous-vêtements, tels que le string, la culotte, le boxer ou la brassière.

Comment en prendre soins

Une qualité exceptionnelle du coton est sa résistance et sa facilité d’entretien. Le textile passe parfaitement à la machine, mais aussi au lavage manuel. Pour empêcher que les sous-vêtements s’accrochent aux autres vêtements, il suffit d’agrafer le soutien-gorge. Ensuite, on le place dans une taie d’oreiller avant de lancer la machine. Il ne faut pas oublier que les dessous en coton sont moins élastiques. D’où la nécessité parfois de les repasser.